Après deux opus menés par J.J.Abrams, la nouvelle saga Star Trek laisse la place à Justin Lin. C’est forcément avec un peu d’inquiétude que les fans voyaient ce changement de réalisateur s’opérer, surtout lorsqu’on connait la filmographie de Lin (Fast and furious 3, 4, 5 et 6). Alors quel est le résultat ?

Impossible de décevoir les fans alors que Disney s’emparait à grands coups de millions milliards de Star Wars et lançait déjà une trilogie et deux spin off…
La saga de George Lucas renaissant de ses cendres et chipant au passage à son meilleur rival son réalisateur phare (J.J. Abrams), il fallait que ce Star Trek 3 soit une réussite !
Est ce le cas ? Coupons court à tout suspens: le film est globalement bon.
Dans l’ensemble ce volet est bien maîtrisé et ressemble beaucoup à son prédécesseur. Action, humour et extraterrestres sont au rendez-vous !

Redbrick ze blog vous présente sa critique avec son barème en trois parties (note artistique, scénario et performance scénique) chacune sur trois points plus un point bonus pour une note totale sur 10. On essaye de faire le tout sans spoilers pour ne pas vous gâcher le plaisir alors excusez nous ne pas trop entrer dans les détails.

La note artistique (réalisation, photographie et effets spéciaux) :  3,5/5

Sur ce point pas grand chose à redire, si la réalisation n’a rien de particulièrement innovant les effets spéciaux sont bien maîtrisés. Les personnages extraterrestres et les planètes visitées sont plutôt réussis même si on est en dessous du superbe début de Star Trek Into Darkness sur Nibiru (mais si vous savez la planète avec les arbres rouges). Les scènes d’actions sont à coup sûr le point fort de la réalisation, qu’elles soient dans l’espace ou sur la terre ferme. Bref on en prend globalement plein les yeux mais on en attendait pas moins d’un blockbuster comme celui-ci.

Le scénario : 2,5/5

Son nouveau réalisateur plutôt habitué à des films d’actions testostéronés mais pas franchement très fins, le film était attendu au tournant sur ce point. On ne criera pas au scandale car le scénar’ n’est pas plus pauvre que dans les opus précédents même si c’est loin de faire mal au crâne. Quelques rebondissements qui mettent nos héros dans des situations délicates, le tout reste classique mais assez efficace.
Rien de transcendant donc mais le film s’en sort bien en comparaison avec les autres blockbusters de ces dernières années. On est loin devant, par exemple, les derniers films DC Comics (Man of Steel, Batman Vs Superman ou Suicide Squad) et on évite le fan-service/reboot/remake façon Star Wars 7…
On apprécie les petites touches d’humour qui sont sûrement la patte du britannique Simon Pegg (Hot fuzz, Shaun of the dead, etc) qui, en plus d’incarner Scotty, est cette fois au scénario.

la performance scénique (jeu d’acteur, personnages) : 2.5/5

Là encore, rien de folichon mais l’essentiel est assuré. Si on apprécie toujours la prestation de Zachary Quinto en Spock, le film manque d’un peu de sang frais de qualité.
Vous l’aurez compris les nouveaux personnages ne sont pas franchement inoubliables. Le méchant du jour, incarné pas Idriss Elba est clairement stéréotypé et monolithique (comme trop souvent au cinéma) et est un mélange des « méchants » des deux précédents opus. De même, les grands espoirs placés en Jaylah suite à la promotion du film autour d’elle, se sont avérés infondés. Le personnage est relativement fade et très loin de l’héroïne badass qu’on nous a vendu à coup de gifs et d’extraits…
Ça aurait pu être un 3/5 mais la déception qu’entraîne inévitablement l’attente autour de Jaylah fait clairement chuter la note. Trop de promo tue la promo !

Point bonus : 0/1

Aucun coup de cœur particulier autour de ce film ne justifie de point bonus.

Le mot de la fin : 7.5/10

Un bon divertissement sans grosse surprise. On aime toujours autant se plonger dans l’univers infini de Star Trek. Attention toutefois à ne pas trop miser sur les acquis de la saga et à proposer du nouveau lors du prochain épisode !

Publicités