Sherlock Holmes est une véritable source d’inspiration pour les créateurs. Alors que le célèbre détective créé par Sir Arthur Conan Doyle est le héros de pas moins de 8 séries TV (dont l’excellente Sherlock avec Benedict Cumberbatch), il est également au cœur de nombreux jeux de société parmi lesquels Sherlock Holmes détective conseil.

Edité par Ystari Games et sorti en 2011, Sherlock Holmes détective conseil ne vous met pas dans la peau du célèbre détective comme on pourrait le croire.
Non, en réalité il s’agit de battre Sherlock Holmes à son propre jeu en résolvant les enquêtes plus rapidement que lui. Alors bien évidement pas de chrono à battre mais un nombre maximum de pistes à suivre à partir duquel vous perdez des points.
Soyons francs, ce bon Sherlock est (presque) imbattable. Si vous réussirez bien souvent à répondre à ses questions à la fin d’une enquête (ce qui vous donne vos points de victoires) vous n’y arriverez jamais en suivant le même nombre de pistes que lui (et donc vous perdrez des points). Peu importe, là ne réside pas l’intérêt de ce jeu qui est une version plus élaborée du « livre dont vous êtes le héros ».
Très scénarisée, la jouabilité se fait exclusivement à l’aide de petits livrets et de votre cervelle. Vous disposez d’un plan de Londres, d’un annuaire , de journaux et d’un livret pour chaque enquête (10 dans la boîte de départ et des extensions existent déjà).
Comment joue-t-on ?
Tout commence par une mise en contexte de l’enquête à résoudre, généralement par un proche de la victime qui vient vous présenter l’affaire. Ensuite, lisez les journaux antérieurs au crime pour vous donner des idées de pistes à suivre et laissez vous guider par votre flair d’enquêteur. Car c’est là le génie de ce jeu : pas de hasard, pas de dés, pas de cartes, pas de pions, seulement votre capacité de déduction !
La mécanique est simple, vous décidez que telle personne est peut-être intéressante à interroger ou que tel lieu mérite un petit coup d’œil; Vous prenez l’annuaire, trouvez l’adresse puis ouvrez le livret d’enquête à la page correspondante, là un texte, plus ou moins long, vous en apprendra plus. Lisez attentivement, prenez des notes (surtout prenez des notes!) et tirez petit à petit vos conclusions. Inspectez la scène de crime, vérifiez les alibis de vos suspects, suivez des pistes aussi variées que complexes et résolvez l’affaire.
A la fin de l’enquête vous répondrez aux questions de Sherlock et découvrirez si vous avez su démêler les nœuds de votre affaire et éviter les nombreuses fausses pistes. Chaque bonne réponse à une question vous rapporte des points, déduisez ensuite des points pour chaque piste suivie (adresse de l’annuaire visitée) de plus que Sherlock Holmes.
Les parties d’une durée variant d’une heure trente à deux heures sont extrêmement prenantes et requiert concentration et organisation (on vous l’a dit : prenez des notes!).
Jouable seul, le jeu prend également une tournure intéressante à plusieurs. Tous les joueurs entendront la lecture des textes en même temps, en revanche c’est à vous de décider si vous vous concertez ou si chaque joueur mène l’enquête en solo et présente ses propres conclusions à la fin de l’enquête.

Après plusieurs parties, aucun doute : Sherlock Holmes détective conseil est probablement l’un des tout meilleurs jeux d’enquêtes en solo comme en coopération.

Publicités